- Pouvez-vous présenter votre projet ?

Nous sommes Pauline et Benjamin (25 ans) et avons réalisé un tour du monde à Vélo en 20 mois de septembre 2000 à mai 2004. Une trentaine de pays traversés de l’Europe à l’Afrique, des Caraïbes à l’Amérique du Sud et de l’Asie du Sud Est vers le Moyen Orient en passant par la Chine et la Russie.
L’un de nos objectifs était de partager avec le public notre expérience au fur et à mesure de notre progression. La création d’un site Internet était la solution la plus simple, la plus efficace et la moins onéreuse pour communiquer régulièrement depuis tous les points de la planète. Nous ne possédions pas de matériel informatique avec nous (pas de PDA, pas d'ordinateur portable et pas plus de téléphone cellulaire).

- Quel est le produit de gestion de contenu que vous avez choisi et pourquoi ?

Nous nous sommes rapprochés en juin 2002 de GLOBALIS qui nous a conseillé SPIP. Au vu de notre budget zéro, c'était le moyen le plus efficace et le moins onéreux pour mettre en place rapidement un site d'informations. Il était impératif que ce site puisse être mis à jour (article, texte, photo) régulièrement, simplement de tous les points du globe par des personnes sans compétences informatiques particulières et avec du matériel que nous estimions peu récent.
Le point le plus important était vraiment la simplicité d'utilisation et le peu d'investissement intial (tant en argent qu'en temps). Nous n'avions pas de problématique particulière de montée en charge ou d'existant.

- Comment l'avez-vous mis en place ?

Le produit a été installé chez notre hébergeur en une heure maximum. Ainsi le backoffice fonctionnait, les utilisateurs étaient créés et le site possédait les squelettes par défaut. Ne connaissant pas le langage HTML, nous avons ensuite simplement convenu d’une charte graphique des pages web avec notre webmestre, un étudiant en école d’ingénieur. En environ 8 jours de travail, notre site était opérationnel.

- Avez-vous rencontré des difficultés à prendre en main l'outil ? Si oui, lesquelles ?

La logique est très simple à comprendre. Etant totalement débutant en la matière, nous avons appris seul à nous en servir rapidement après la rédaction de quelques articles et grâce à l’aide en ligne. Un très bon point de SPIP.

- Ce qui est particulièrement intéressant dans votre aventure, c'est que vous avez utilisé SPIP avec tous les types de machines. Pouvez-vous nous décrire les différentes plates-formes que vous avez eu à utiliser et les problèmes rencontrés ?

Notre équipe a mis des articles en ligne depuis tous les continents dans près de 40 pays. Nous avons utilisé les appareils présents dans les cybercafés rencontré tout au long de notre route. Toujours des PC, leur état était très variable (du vétuste dans la capitale chinoise au dernier modèle dans le désert Mauritanien !). Idem pour la connexion téléphonique avec modem ou haut débit. Nous avons toujours eu des postes sous Windows dans à peu près toutes les versions de 95 à XP. Nous n'avons rencontré aucun mac, ni de poste sous Linux ou Unix. Coté navigateur, 100% d'Internet Explorer dans des versions à peu près toutes récentes.

SPIP s’est montré passe partout car nous n’avons pas rencontré de problème de connexion particulier même si notre hébergement s'est montré de temps en temps un peu récalcitrant. L’élément limitant était la plupart du temps les connexions très lentes. Le téléchargement des photos et des bandes son était un travail assez lourd. En revanche, l’insertion d’un texte, titre et chapeaux est très simple et rapide.

- Quel temps passiez-vous à rédiger vos articles ?

- 2 heures pour taper le texte sur Word (hé oui, correction orthographique oblige)
- 2 secondes pour créer un nouvel article,
- 5 minutes pour placer le texte et les titres dans les cases,
- 1 heure pour télécharger les photos (de 40 à 70 images),
- 1 heure pour mettre en place les photos numérique,
- 2 secondes pour mettre en ligne,
- 1 heure pour ajuster la mise en page.

Ce temps peut aller du simple au triple suivant le matériel et la connexion !

- Etes-vous satisfaits de l'outil ?

Oui, globalement nous sommes contents. C’est un outil simple, pratique et performant compte tenu du temps de travail informatique à fournir pour créer un nouvel article.

Si cela était à refaire, quelques points seraient tout de même à modifier :
- Plus d’ergonomie sur le téléchargement des photos (éviter les aller-retour entre les haut et bas de pages pour cliquer sur « télécharger une nouvelle image »).
- Même chose pour le placement des images dans le texte.
- Améliorer le traitement de texte : augmenter les possibilités de police de mises en forme et de tableaux.
- Augmenter la taille du TextArea nous permettant de saisir notre texte, il est trop petit lorsque nous avons des articles longs (ce qui était toujours le cas).
- Une mise en place d'un correcteur orthographique. Cela s'impose avec nous.

- Votre site va-t-il continuer à vivre ? Quels sont vos futurs projets Web ?

Maintenant le voyage terminé, nous laisserons plusieurs années le site en ligne, mais sa vie rédactionnelle va s’arrêter.

En revanche, nos futurs projets web sont la création d’un site d’une ferme bio pour la découverte et la commercialisation des produits en direct.

Nous avons également demandé au webmaster du site, Thomas, élève ingénieur, ce qu'il pensait du système.

tourdumondeenvelo.org est mon premier site internet publié en ligne. Avant de commencer, j'avais eu l’occasion de faire quelques pages en HTML pour m'essayer mais mes connaissances en PHP étaient nulles.

Comme l'a dit Benjamain, c'est sur un conseil que je me suis intéressé a SPIP et j'ai été étonné par l’ingéniosité du principe. Ce qui est intéressant, c'est qu'il n'est pas nécessaire de connaître le PHP pour l'utiliser : la mécanique de SPIP est "transparente", car SPIP interprète des pages HTML. On accède au fonctionnalités (ex accès a un article, un nom...) par l’intermédiaire de balises HTML. Le nom des balises diffèrent de ce qu'on a l'habitude de voir en HTML classique (ex: présence de balise ) mais ce n'est en rien gênant. Il y a tout de même la connaissance d'un certain nombre de balises à intégrer mais l'aide est très bien faite !

Mon travail a donc principalement consisté à la mise en page ( charte graphique et compagnie) et intégrer a quelques endroits bien sentis les boucles de SPIP. Notre site utilise seulement 5 % des possibilités qu'offre SPIP mais cela était suffisant pour nous.

Au vu de la pauvreté de ma connexion internet à ce moment, j’ai dû installer sur ma machine Apache, PHP et MySQL pour tester les pages que je développais. Cela est un peu contraignant mais sans plus.

Je ne connaissais pas d’autres systèmes de gestion de contenu à l’époque, mais SPIP était parfaitement adapté à nos besoins.

En tant que webmestre, l'utilisation de SPIP me semble être la solution la plus rapide pour réaliser un site
- où le contenu est modifié par des "néophytes" ou/et des personnes ayant peu de moyens informatiques
- où le webmestre n'a pas pour autant de grandes connaissances en base de données et PHP.

Visiter leur site